AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Flashback] No one gets left behind ft. Sienna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 32

depuis le : 30/01/2018
age : 27
métier : Ancien membre de la Légion & Pirate
statut & orientation : Bisexuel


MessageSujet: [Flashback] No one gets left behind ft. Sienna   Mar 24 Avr - 19:23


Une longue semaine éprouvante s’était écoulée au service de la Légion Impériale et du Royaume, et Gauvain avait enfin trouvé le temps de revenir chez lui. Difficile de refuser l’idée d’un vrai lit et d’un bon bain chaud. Au début, il avait été heureux à la perspective de retrouver sa petite famille au Château. Lorsqu’on s’en éloignait, il était si facile de ne retenir que les bons moments et les points positifs. Mais dès son retour, Gauvain s’était doucement rappelé que la réalité était bien plus amère que ses souvenirs. Certes, il allait retrouver son père et ses sœurs, mais il allait également revivre tout le passé qui semblait hanter les longs couloirs, là ou les rumeurs continuaient de se faire entendre, toujours aussi présentes qu’au premier jour. Ah comme il fut rapide de regretter de retrouver ce lieu, surtout en arrivant tard le soir : il était trop tard pour aller saluer sa famille, et Gauvain dut se contenter de retrouver sa chambre et un lit confortable, préférant s’isoler et boire pour ne pas se confronter à tous les regards qu’il avait déjà croisés. Les regards de jugements, ou les regards détournés, faussement cachés : très peu pour lui. Il n’avait pas à vivre ça s’il pouvait faire autrement. Après tout, il était un soldat. Gauvain estimait qu’il avait largement fait ses preuves, et qu’il avait gagné le droit d’oser dire aux autres d’aller se faire foutre. Mais le fait de revenir au Château le rappelait à la bonne éducation qu’on lui avait inculquée. Alors, même si les insultes lui brûlaient les lèvres, Gauvain se contenterait toujours comme un prince digne, même sans en être un. Et heureusement qu’il n’en était pas un, car ça lui permettait de faire ça : s’enfermer dans son coin. Pas besoin d’accorder des audiences et faire des révérences par ci par là. Quelques signes de têtes et sourires avaient fait l’affaire. Puis, sans doute grâce à l’alcool, Gauvain s’était couché rapidement, pour éviter de trop tourner en rond d’impatience. Il n’était pas partit depuis si longtemps, mais pour quelqu’un qui avait passé sa vie au Château, chaque jour pouvait parfois sembler comme une éternité. Ah ! Pas étonnant qu’il ait tendance à vouloir s’évader en s’intéressant aux petites servantes. S’il n’y avait personne de sa famille autour de lui, Gauvain s’ennuyait rapidement. Pourtant, bien qu’il ne fut pas rare de le trouver sous des draps, Gauvain avait décidé d’être patient et d’aller plutôt vers son deuxième refuge préféré : la Cour intérieure. C’était là que se trouvait des chevaux, mais aussi les murailles qui donnaient sur une jolie vue de Brise-Air. C’était là qu’il avait apprit à se battre enfant, et qu’il s’était imaginé devenir un jour un grand guerrier, perché en haut des remparts. C’était ici qu’il avait pu se sentir proche du peuple, à l’époque ou il était trop jeune pour sortir souvent du Château. La tête pleine de souvenirs, comme à chaque fois qu’il revenait ici, Gauvain observait paisiblement le soleil finir de se lever sur la Royaume. Les différents serviteurs vaquaient déjà à leurs occupations, s’activant dans tous les sens avant que les Maîtres ne soient réveillés. Dans cette Cour, peu de monde faisait attention à lui : tout le monde avait une multitude de choses à faire. Gauvain ferma les yeux un instant, laissant le soleil chauffer son visage et laissant le temps passer. C’était en fin de compte plutôt agréable de ne pas être levé aux aurores pour donner des ordres ou écouter les requêtes des soldats. Un petit verre de vin aurait été parfait dans ces circonstances. Mais jamais il n’avait vu quelqu’un picoler sur les remparts, encore moins aussi tôt. Dommage. Essayant pour une fois de ne réfléchir à rien, difficile de dire combien de temps s’écoula avant qu’un des hommes du rempart lui fasse signe de regarder en bas, dans la Cour. Gauvain fut plus qu’heureux de voir que sa sœur venait de faire son apparition. Elle aussi avait toujours aimé traîner ici, même si c’était pour des raisons différentes. Les chevaux présents dans la Cour étaient ceux qu’on gardait précieusement, c’était de belles bêtes, sans aucun doute. Les joyaux du Royaume. Tout sourire, Gauvain s’empressa de descendre du Rempart et de courir vers sa sœur pour qu’elle le remarque avant de s’arrêter lorsque leurs regards se croisèrent enfin.

Gauvain : Tiens tiens… les grands esprits se rencontrent ! Je suis étonné de te voir levée aussi tôt, moi qui avais peur de devoir attendre jusqu’à midi !

Gauvain l’aurait bien serrée dans ses bras, mais il y avait un peu trop de monde autour d’eux pour se comporter comme ils l’auraient fait en temps normal. L’art de toujours préserver les apparences et les codes. Alors, malgré son approche fraternelle, Gauvain fit mécaniquement une demi révérence liée à un petit signe de tête signifiant un bonjour façon Royale. Juste pour se dire que leur père serait fier de les voir se comporter comme des nobles, et non comme des bâtards. Bien sur, Sienna comme Gauvain n’estimaient pas vraiment qu’il y ait une différence ou deux facettes à leur identité. Mais quand les autres vous voient ainsi, mieux vaut jouer le jeu quelques secondes plutôt que de déclencher des mois et des mois de commentaires offusqués…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] No one gets left behind ft. Sienna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour retenir qu'en anglais, left désigne la gauche et right la droite
» I'm glad to see you again ♥ [Lizzie] FLASHBACK
» Mon petit clandestin Italien ... N°5 a fait son nid !
» nothing left to say, eyron.
» [Flashback 13 janvier 2014] Cours d'aide en Potions {feat. Néron C. Zabani}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't Cry Mercy :: ✿ don't cry mercy :: Brise-Air :: Le Chateau-
Sauter vers: