AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's oh so quiet ft. Aislinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 47

depuis le : 09/01/2018
age : 23
métier : Pirate
statut & orientation : Homosexuel & Coeur prit


MessageSujet: It's oh so quiet ft. Aislinn   Jeu 11 Jan - 16:00

Hebergeur d'image

Depuis qu’il avait obtenu sa liberté, Kaif avait profité de chaque instant. Que ce soit sur ses aventures pirates en mer, au lit avec l’homme qu’il aimait, ou à Brise-Air, rien ne semblait pouvoir ébranler son bonheur. Du moins, c’est ce qu’il pensait. Car quelque chose avait changé. Kaif venait d’apprendre que Lady Lightindale allait bientôt se marier avec quelqu’un qui était non seulement riche et puissant, mais qui était, en plus de ça, le Roi. La vie était dégueulasse. Cette femme ne méritait pas d’accéder au luxe, elle ne méritait rien qui s’approchait du respect. Kaif la connaissait sûrement mieux que beaucoup de monde. Il avait vu sa noirceur d’âme, et ce depuis qu’elle était petite. Elle n’avait après tout que quelques années de plus que lui. Il savait que sa gentillesse et sa culture n’étaient qu’une façade destinée aux riches. Et le pire, c’est que ça semblait avoir marché. Ca le dégoutait d’imaginer qu’elle allait devenir Reine. Kaif était généralement réticent lorsqu’il s’agissait d’utiliser sa force. Mais elle n’avait jamais eu aucune pitié pour lui, et il l’avait enfin compris en parlant de son passé avec son compagnon pirate de cœur. Les deux avaient longuement parlé de ça, et son amant voyait bien que Kaif avait toujours eu beaucoup d’amertume liée à la famille Lightindale qui avait tant abusé de sa gentillesse. Voulant l’aider à tourner la page, il lui parlait souvent d’y retourner pour se venger, et cette idée semblait de plus en plus réalisable dans l’esprit de Kaif. Peut-être que son ami avait raison : peut-être que ça lui ferait du bien de sortir ça de son système.  Le fait de pouvoir entendre la perspective d’un pirate qui avait toujours été libre et sûr de lui, cela avait beaucoup aidé Kaif. Il avait compris comment analyser son passé, et avec presque réussi à tourner la page. On aurait pu dire qu’il était influençable, ce qui aurait été juste. Mais lorsqu’une influence est positive et que la personne est vraiment là pour aider, pourquoi ne pas l’écouter ? Kaif s’était épanoui grâce à lui depuis plusieurs années, c’était à la fois son meilleur ami, son amant, et son mentor. Alors, lorsqu’il lui parla du futur mariage de la Lady, la discussion dura quelques heures, pour aboutir à une conclusion simple : ce mariage n’aurait jamais lieu.

L’idéal pour enterrer son passé, c’était de se débarrasser du nom qui y était attaché : Lightindale. Son amant avait de bons arguments, comme le fait que ça allait épargner beaucoup de monde, vu comme elle avait tendance à traiter ses serviteurs. Ce serait une Vendetta personnelle, et Kaif ne voulait pas jouer les sauveurs, mais cette idée ne lui déplaisait pas. Pourquoi pas faire une bonne action, pour une fois ? Maintenant qu’il avait une vie heureuse qui lui plaisait, il était temps de se débarrasser de son passé une bonne fois pour toute. Ce serait bien plus facile de se réveiller tous les matins en sachant que cette connasse ne serait plus de ce monde. Après s’être décidé, Kaif et son ami font le trajet jusqu’à la maison des horreurs, et il retrouve ce pincement au cœur qu’il avait oublié avant que tout lui revienne d’un coup. Patients, les deux pirates restent assis sur une petite colline, observant, cherchant à comprendre combien de personnes se trouvaient à l’intérieur, combien de personnes allaient rentrer ou sortir. Mais rien à l’horizon, et ce, pendant plusieurs heures. Ils décident de se rapprocher, et Kaif pars observer par la fenêtre. Il finit par voir quelqu’un qui lui semblait familier, supposant qu’il s’agit d’une servante. Personne d’autre. Etrange, cette maison était à l’époque remplie de serviteurs en tout genre. Mais tant mieux, ce serait bien plus facile que prévu d’entrer dans la maison. Ils décident tout de même d’attendre que la nuit tombe pour s’assurer que la voie est libre puis, alors que son ami reste dehors pour monter la garde, Kaif décide d’entrer par une fenêtre. Il connaissait tous les recoins de cette maison par coeur. Il y avait passé dans d’années cloîtré à l’intérieur, à devoir faire les mêmes allers et retour. Chaque centimètre de la demeure lui rappelait des moments qu’il aurait voulu oublier. Son regard s’attardait sur quelques objets, quelques pièces et recoins qui n’étaient que d’autres mauvais souvenirs. Avançant dans le long couloir qui menait à la chambre, Kaif passa sa main le long du mur, la laissant glisser, comme pour ressentir les vibrations du passé. Personne à l’horizon.

Comme il avait pu détester ces murs. Et comme il avait pu détester la femme qu’il allait peut-être trouver dans la chambre. Enfin, c’est ce qu’il espérait : pouvoir effacer se sale sourire de son visage une bonne fois pour toute. Une lampe à huile éclaire faiblement la pièce, indiquant une présence humaine. Kaif entre, avec une petite hache en main. La présence se retourne, surprise de voir un inconnu apparaître par magie. Mais ce n’est pas celle qu’il aurait voulu voir. Il lui fait signe de ne pas faire de bruit. Avec un peu de chance, elle allait coopérer. «Shh. Je cherche Lady Lightindale. » La femme qui se trouvait devant lui, il la connaissait. Elle était arrivée un peu avant son départ à lui. Mais elle allait sûrement avoir du mal à le reconnaître, il avait pas mal grandit depuis. Et à l'époque, il était plutôt invisible aux yeux de tous, sauf ceux de ses bourreaux. Un vrai petit fantôme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 81

depuis le : 02/01/2018
age : 30 ans
métier : arnaqueuse
statut & orientation : hétéro et fiancée


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Jeu 11 Jan - 16:44

Cela ne fit qu’un jour que j’étais atterris à Brise-Air. J’avais immédiatement chercher des nouveaux serviteurs. Les autres, de toute manière étaient tous morts à cause de la soupe que je leur avait servi. Je les avait pourtant dit que j’étais une très mauvaise cuisinière… Ah ils ne voulaient pas l’entendre. Dès que j’avais trouvé des nouveaux serviteurs, je m’étais dirigé vers cette maison de famille que les Lightindale avaient achetés mais qui était depuis plusieurs années à l’abandon. J’ignore combien de temps la comtesse n’y avait plus mit les pieds. Vu la poussière cela doit dater d’au moins 8 ans si pas plus. Parfait, personne ne pourrait savoir que je n’étais pas la vraie Aislinn. Je prenais un certain gout à donner des ordres à des serviteurs. Cela faisait trop longtemps que j’avais du obéir aux ordres de quelqu’un. Ne sachant néanmoins pas trop à quoi je devais m’attendre, demain… je m’installais près de mon miroir et observait mes traits de visage. Heureusement pour moi, je ressemblais énormément à ma mère qui était belle femme. Est-ce que j’allais plaire à mon futur mari ? J’ignorais même qui il était. Mais au fond cela ne m’importait que très peu. J’étais à présent riche, et j’allais devenir encore plus riche. Hors de question de remettre un seul pied dans le comté de Lightindale. Mais je pouvais facilement régner d’ici sur la maison familiale et le comté. Après tout, j’avais bien sûr su imiter à la perfection l’écriture de cette femme dont j’étais la remplaçante. Oh je serais bien mieux qu’elle, sans aucun doute ; J’étais déjà plus intelligente que cette femme qui préférait cacher son nom dans les histoires que d’affronter la réalité. J’observais mon regard dans le miroir. Parait que les miroirs peuvent montrer le reflet de notre âme… Et bien elle n’était pas si laide que ça… Et cela malgré le meurtre de masse que je venais de commettre.

Je soupire et me lève, il est temps pour moi d’aller au lit. Même si je doute fort que je puisse trouver le sommeil dans cette demeure qui n’est pas mienne, ce village que je ne connais pas. Et surtout avec le savoir que demain j’allais devoir me présenter à la cour et que j’allais devoir être au top pour jouer ce rôle. Je craignais encore ne pas avoir assez d’informations pour pouvoir jouer Aislinn… mais il était trop tard pour reculer. Mais voilà que tout à coup les ombres bougent et un homme se pointe. Je sursaute. Je ne souhaitais pas mourir ! Ma vie venait à peine de commencer ! Ma main glissait lentement vers la commode ou j’avais laissé un couteau. « Je.. c’est moi… je suis Aislinn Lightindale.. » Ma voix tremblait. Oh c’était bien sur un peu de comédie, car contrairement à la défunte Aislinn j’avais grandi dans la rue et je savais me défendre un minimum.. Mais je préférais me faire passer pour une pauvre petite femme de noblesse. « Qui êtes-vous ? Que me voulez-vous ? Vous voulez de l’argent ? Des bijoux ? » Ma main glisse sur la commode et sert doucement le couteau que je cache derrière mon dos.

_________________
nothing is what it seems
Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 47

depuis le : 09/01/2018
age : 23
métier : Pirate
statut & orientation : Homosexuel & Coeur prit


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Jeu 11 Jan - 21:12

Kaif s’avança dans la pénombre pour mieux distinguer le visage de la femme qui se trouvait devant lui. Impossible, ça ne pouvait pas être Aislinn. Même si elle avait grandit, il ne pouvait reconnaître aucun trait semblable à celle qui l’avait traumatisé lorsqu’il était enfant. Par contre, elle ressemblait fortement à une de ses servantes de l’époque. Il en était sûr, chacun des visages qui avaient franchi la porte de cette maison était resté gravé dans son crâne, et dans sa peau. Kaif n’arrivait pas à se rappeler de son nom, mais il n’était clairement pas en la présence de la Maîtresse de maison. La servante essayait sûrement juste de protéger la Lady en se faisant passer pour elle pour faire diversion. Ce qui voulait dire qu’elle devait être dans le coin. « Non, c’est pas toi. » Elle avait plutôt intérêt à lui dire rapidement ce qu’il voulait savoir, Kaif n’avait pas envie d’attirer l’attention, même s’il semblait n’y avoir personne d’autre dans la grande demeure. Il ne connaissait que trop bien les bruits de chaque couloir, les grincements des pas qui arrivaient, ou le bruit des cuisines qui seraient en train de faire écho dans l’entrée. Il n’y avait rien de tout ça. « Ecoute, je ne veux pas d’argent, je ne veux pas de bijoux, je veux Aislinn. Tu n’as pas besoin de la protéger. Dis moi juste ou elle est et je te laisse tranquille. Deal? » Kaif faisait tout pour ne pas parler trop fort, au cas ou. Non pas qu’il ait peur de réveiller du monde, si monde il y avait. Il pouvait tuer n’importe quel idiot de noble ou serviteur qui se pointerait. Un bain de sang, ce n’était pas l’idéal, mais si ça devait en arriver là, il était prêt. Et si il voulait en profiter pour voler des bijoux ou de l’argent en plus, il n’aurait pas eu besoin de l’aide de qui que ce soit. Et pas d’une servante qui voulait lui faire croire qu’elle était sa Maîtresse. C’était la plus vieille ruse du monde. Et Kaif avait beau être souvent naïf, il n’était pas bête. La jeune femme semblait prête à se défendre, du moins c’est ce qu’elle pensait. Il voyait bien qu’elle essayait de lui proposer du matériel pour occuper son attention. Mais il s’en foutait, il n’était pas là pour elle, et comptait bien sortir de la pièce d’ici peu. Tout ce qu’elle avait à faire, c’était de lui dire ou se trouvait cette saloperie de Lady. Kaif avait fantasmé sur ce moment depuis trop longtemps, personne n’allait lui enlever le plaisir de lui arracher la langue, ou autre petites idées plaisantes qu’il avait imaginé. Elle qui avait regardé des serviteurs le tatouer de force lorsqu’il était enfant, riant de bon cœur, il allait lui montrer ce que ça faisait d’avoir une marque indélébile. Lui faire croire que sa précieuse beauté n’était plus, avant de la tuer plus ou moins lentement, selon le temps qu’il aurait pour le faire. Mais avant toute chose, il fallait passer par la case servante. Si seulement il arrivait à retrouver son nom, ça serait sûrement plus simple. Il aurait pu jouer sur le fait qu’ils étaient tous les deux au service de la même personne, qu’ils pouvaient se comprendre, et que Kaif pouvait l’aider à se venger. Après tout, une personne cruelle comme ça ne risquait pas de changer miraculeusement. Et même s’il était sa cible préférée, il n’avait jamais été le seul à devoir la supporter. Kaif regarda un peu autour de lui, et les souvenirs arrivaient par dizaines, malgré l'obscurité. Rien que l'odeur de cette maison lui donnait envie d'aller taper sur quelque chose, ou plutôt, sur quelqu'un. Il perdait déjà patience rien qu'en étant obligé de retarder sa vengeance quelques minutes. Maintenant qu'il était là, il voulait que tout se passe vite, pour pouvoir commencer le reste de sa vie le coeur léger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 81

depuis le : 02/01/2018
age : 30 ans
métier : arnaqueuse
statut & orientation : hétéro et fiancée


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Jeu 11 Jan - 21:38

Je devais à tout prix savoir ce qu’il savait et surtout pourquoi il était ici. Car il était hors de question que je laisse mon futur s’envoler en fumée à cause d’un petit bandit venu de nulle part ! J’avais consacré bien trop de temps et d’années pour en arriver-là. C’était hors de question que tout cela s’arrête avant que ça a eu la peine de commencer réellement. Que lui voulez-vous ? D’accord ce n’était pas moi. Cela ne servait à rien de mentir à quelqu’un qui semblait connaître le visage de la vraie Aislinn… Et zut… Voilà que je devais trouver encore une manière d’éliminer une personne pour que mon secret reste caché…. Je me demande comment je vais faire. Parait qu’on peut faire appel à des assassins dans cette ville…. Ça me permettrait de ne pas devoir me salir les mains… mmm. Mon regard reste fixée sur le jeune homme. Elle n’est pas là… mais je peux vous dire ou elle se trouve si vous répondez d’abord à mes questions… Oh j’avais déjà compris que ce n’était pas des bonnes choses qu’il prévoyait pour Aislinn. Tout à coup je suis bien ravie de ne pas réellement être Aislinn. Et d’être tout simplement Tamira. Je fus néanmoins quelques pas en arrière, je ne faisais pas confiance aux gens qui rentrent par effraction chez des gens, et il avait beau dire qu’il voulait Aislinn… je préférais rester sur mes gardes. D’où est-ce que vous la connaissez ? Non je ne me souvenais pas du tout de la personne que j’avais en face de moi. Les années étaient passés et bien que je garde de manière générale le visage des personnes en mémoire, quand il s’agit d’enfants ils changent bien de trop pour pouvoir les reconnaitre.

Pendant tout ce temps je me demandais comment je pouvais me débarrasser de lui. Crier à l’aide ? Mouais et puis quoi ? Il allait dire que je n’étais pas la vraie Aislinn et bien qu’il n’y avait aucune raison que les gens le croient, je ne voulais pas semer un quelconque doute. C’était bien trop important pour moi. Je m’assieds doucement sur le lit. Je voulais donner l’impression d’être que quelqu’un de faible. Une simple servante, car visiblement c’est ce qu’il pensait. Et au fond il ne se trompait pas… enfin disons que je l’étais avant de tuer la maitresse de maison et de me faire passer pour elle. Jusqu’ici cela avait fort bien fonctionner. Qui êtes-vous ? Oui, cette question me brulait les lèvres depuis la tantôt. Peut-être que je connaissais son nom ? Peut-être est-ce qu’il s’agissait d’un ennemi des Lightindale ? En tout cas, il semblait bien en savoir des choses… et ce n’était pas quelque chose de fort positif pour moi… Peut-etre que je devrais en effet prendre contact avec cette confrérie noire…

_________________
nothing is what it seems
Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 47

depuis le : 09/01/2018
age : 23
métier : Pirate
statut & orientation : Homosexuel & Coeur prit


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Jeu 11 Jan - 23:40

Alors que la servante semblait prendre un peu trop confiance en elle , elle n'hésita pas à lui demander ce qu’il lui voulait. Kaif ne put s’empêcher de rire. Qu’est ce qu’un homme armé pouvait bien faire la nuit, en étant rentré par effraction, s’il ne voulait ni argent ni bijoux ? Bon d’accord, le viol aurait été une possibilité. Mais elle n’avait pas intérêt à penser ça. Pitié. Comme s'il aurait pu une seule minute s'intéresser à la femme aussi diabolique qu'était Lady Nighthindale. Bon. Juste au cas ou, et histoire d’être clair que le sexe c’était le dernier truc qu’il avait en tête, Kaif agita sa hache sous le nez de la servante en guise de réponse. Non, son arme n'était pas là pour faire jolie ou pour intimider. « A ton avis ? » Elle semblait enfin comprendre qu'il était là pour tuer, et qu'il ne plaisantait pas. Et Kaif avait du mal à tenir en place: il n’était clairement pas là pour discuter avec une servante. Tout ça aurait déjà du être fini. Et en plus de ça, elle semblait croire qu’elle était en position de lui poser des questions. Non mais ça va oui, ils n’étaient pas potes non plus. Ce n’était pas le moment de prendre ses aises. Et Kaif n’allait pas la croire aussi facilement lorsqu’elle lui disait que Aislinn n’était pas là. Mais il ne voulait pas non plus la traumatiser ou la brusquer. Si être gentil pouvait l’amener à lui faire confiance, ça valait le coup d’essayer, tant que ça ne durait pas des heures. Alors il pouvait faire un effort quelques secondes et répondre à quelques questions, dans la limite du raisonnable. Mais il n’allait pas baisser sa garde pour autant, parce qu’elle était clairement en train de mijoter quelque chose dans son dos. Peu importe, même si elle essayait d’attaquer, il pourrait la maîtriser sans trop de problèmes. Servante vs pirate, tout le monde savait bien comment ça finissait. Espérons qu'il n'allait pas avoir besoin de faire ça. Il n'était pas là pour massacrer des personnes innocentes. Mais si c'était le seul chemin jusqu'à la vraie Aislinn, il était prêt à faire ce petit détour. Mais revenons en à nos moutons. Il fallait montrer patte blanche le temps de quelques questions. D’où est-ce qu’il connaissait Aislinn ? « Je travaillais ici il y a longtemps. » Il n’avait aucune envie de lui dire que c’était en tant qu’esclave. Il détestait dire ça sur lui, quelque soit son interlocuteur. Mais cette servante là, il était sûr de l’avoir déjà vue, alors elle ne tarderait pas à comprendre d’où il sortait.  « Je m’appelle Kaif… et on s’en fous, c’est pas important. » Pourquoi est-ce qu’il commençait à lui raconter sa vie, franchement ? Il ne fallait pas se dissiper et se laisser avoir. Il voulait être sûr qu’ils étaient seuls dans la maison. Kaif regarde autour de lui, voulant encore aller explorer les autres pièces. « Alors comme ça elle n’est pas la? On va voir. » Kaif fait signe à la servante de le suivre, mais elle semble vouloir rester figée là, se raccrochant sûrement à une arme qu’elle pensait avoir subtilement caché. « Ecoute, je suis la pour lui faire payer tout le mal qu’elle a fait, que tu le veuilles ou non. Et si elle est dans cette maison, je peux te garantir que je la trouverais avec ou sans ton aide. » Il n’avait pas envie de se battre avec elle ni de prendre le risque qu’elle se mette à hurler et qu’il doive lui trancher la gorge. Ca serait con que d’autres serviteurs se retrouvent à devoir nettoyer du sang sur ce beau tapis. Et si elle comptait encore lui poser des questions, elle n’avait qu’à attendre qu’il ait fait ce qu’il était venu faire. Qui sait, peut-être qu’elle avait été assez maltraitée pour en avoir marre et se rallier à sa cause ? Et après tout… quel serviteur n’a jamais secrètement rêvé de tuer son Maître ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 81

depuis le : 02/01/2018
age : 30 ans
métier : arnaqueuse
statut & orientation : hétéro et fiancée


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Ven 12 Jan - 6:26

Oh malheureusement j’avais que trop bien comprit ce qu’il voulait faire à la défunte, mais j’aurais espéré que la réponse soit différente. Ou peut-être que j’avais simplement essayer de gagner un peu de temps ? Peu importe. Ainsi donc il travaillait ici ? J’arquais un sourcil. « Votre visage ne me dit rien, pourtant… » Je l’examinais maintenant avec un peu plus d’intérêt, essayant de le reconnaître. En présumant bien sûr qu’il m’ait dit la vérité, mais je ne pense pas que j’avais en face de moi un menteur. Et croyez-moi si il y avait bien une chose dans laquelle j’excellais, c’était de reconnaitre les autres menteurs et arnaqueurs telle que moi-même. Kaif… Bingo ! une lumière venait de s’allumer dans mon cerveau ! « vous étiez le petit esclave vendu aux pirates… » Aaah je commençais à mieux comprendre maintenant sa haine envers la comtesse. Les servants n’étaient déjà pas si bien traités que ca, mais au moins nous avions la liberté de pouvoir quitter son service. Chose qu’on ne puisse dire des esclaves. J’observe donc le jeune homme que j’avais en face de moi, était-il toujours esclave ? Son maitre savait-il qu’il était ici ? J’hausse les épaules. C’est vrai que je suis une bonne menteuse, mais cette fois-ci je ne mentais pas… En tout cas pas réellement. Le cadavre de la comtesse devait actuellement se trouver comme décoration dans la chambre à coucher d’un requin. Je me lève et décide donc de le suivre. « Vous pouvez faire chaque pièce de cette maison si cela vous chante…. Mais la femme que vous cherchez n’y est pas. » Mmm j’étais devenue aussi bonne menteuse que les gens préfèrent entendre mes mensonges que la vérité.

Par contre ce que je craignais devenait réalité. Un de nouveaux serviteurs s’était réveillé et on tombait droit sur lui dans le couloir. Bien que je ne souhaitais pas perdre ma tête avec cette hache, je ne souhaitais pas que la situation s’envenime et que je me retrouvais déjà face aux gardes impériaux à expliquer la mort d’un de mes servant. Et puis zut, je venais à peine de l’engager ! « Madame la comtesse…. Est-ce que vous allez bien ? » Profitant de la surprise du jeune homme, je m’intercalais à moitié entre le serviteur et la terrible hache. « Oh oui, Gaston, n’ayez crainte. Ce jeune homme ici, il fut un temps où il était à mon service. Il est revenu me rendre visite quand il a su que j’étais en ville. Je rendis un sourire quasi sincère envers le jeune homme puis me retournait vers le serviteur. « Vous pouvez aller vous recoucher, mon ami. Tout va bien. »j’attendis que le serviteur ait disparu de ma vue pour me retourner vers le jeune homme, et lui montrait à nouveau la porte de ma chambre. « Et si vous déposez cette hache avant que malheur arrive à quelqu’un et qu’on discute… » Face à une hache un couteau n’était pas de grande utilité n’est-ce pas ? Néanmoins cela me rassurait d’avoir au moins quelque chose, autre que mes mains, pour me défendre. Je me rendis néanmoins dans ma chambre, déposait le couteau sur la commode de maquillage et m’y installais. « Fermez la porte. Ce sont tous des nouveaux serviteurs, et j’ignore si il n’y a pas de petits curieux entre eux…. » Mmm et comment est-ce que j’allais m’y prendre pour exterminer l’oiseau qui était venu tué Aislinn Lightindale ?

Je détachais mes cheveux et observait le jeune homme dans la glace. Rah fini de jouer les femmes de noble lignée, autant être celle que j’étais en réalité non ? Fini le vouvoiement. « Je suis navrée pour toi, ma celle que tu connaissais sous le nom d’Aislinn Lightindale est en train de pourrir sous l’océan à l’heure que nous parlions. » Espérons que sa haine ne fut dirigé que vers elle et non envers l’usurpatrice que j’étais. « Il fallait te lever un peu plus tôt si tu voulais toi-même t’occuper de sa mort. » Je finis par me retourner et croisais les jambes. « Et maintenant… Que comptes-tu faire ? » Le but de sa venue avait clairement disparu.


_________________
nothing is what it seems
Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 47

depuis le : 09/01/2018
age : 23
métier : Pirate
statut & orientation : Homosexuel & Coeur prit


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Sam 13 Jan - 19:05

La servante l’observait pour essayer de le reconnaître, ce qui le foutait mal à l’aise. Kaif n’aimait pas être le centre d’attention, surtout quand ça concernait son passé. Il voulait être vu comme un pirate, pas comme le petit garçon qu'il avait été. Indéniablement, Kaif avait honte d’avoir été esclave, honte d’avoir été faible et de s’être laissé faire. Et honte de se retrouver en face de quelqu’un qui avait été témoin de tout ça, même sur une courte durée. Au moins, elle lui épargnait le regard de pitié habituel. Oui, c’était lui, le petit esclave vendu aux pirates. « Oui Oui. » Il n’avait rien d’autre à dire sur le sujet. Kaif n’aurait déjà jamais du lui dire son prénom, c’était risquer beaucoup pour pas grand chose. Alors que la servante lui assurait que la Maîtresse de maison n’était réellement pas là, Kaif commençait à la croire. Elle n’avait, après tout, rien à gagner à lui mentir. Déçu, il commençait à se demander ce qu’il pouvait bien faire. Qu’est ce qu’il pouvait détester cet endroit. Pendant toutes ces années, il avait même éviter de passer devant, tant ça lui rappelait tout ce qu’il voulait oublier. Et maintenant qu’il avait enfin franchit le pas et qu’il était là, il ne pouvait se résoudre à laisser tomber. C’est alors qu’un autre serviteur pointa le bout de son nez, sûrement alerté par les voix qui portaient facilement dans les couloirs de la grande demeure. A la surprise de Kaif, la servante s’était immédiatement placée à côté de lui, le protégeant en cachant son arme, qu’il baissa discrètement, réalisant ce qu’elle faisait. Mais un étonnement certain prit le dessus, lorsque le serviteur se mit à parler à la servante comme si c’était sa Maîtresse. Qu’est ce que c’était que ce bordel ? Et en plus de ça, elle lui répondait comme si tout était normal. Comme si c’était elle, Lady Nightindale. Kaif ne put s’empêcher de la regarder, interloqué. Il ouvrit la bouche comme pour parler, mais ne trouvant pas les mots, il laissa la situation se développer, espérant que tout allait devenir plus clair. Elle essayait de le faire partir, et il n’allait pas l’en empêcher. Pas besoin de réveiller tout le monde et que Kaif se retrouve coincé à devoir faire la causette. Il fit un petit sourire au serviteur, suivant l’étrange jeu dans lequel il venait de tomber. Quelques phrases plus tard, Kaif et la servante se retrouvaient enfin seuls, et la pression retomba immédiatement. Il se tourne vers elle lorsqu’elle lui suggère de lâcher sa hache, et après une courte hésitation, Kaif choisit de ranger son arme. La servante montre patte blanche, et va à son tour poser son arme tout en retournant dans la chambre. Un peu troublé par son attitude, il ne peut s’empêcher de la suivre et de fermer la porte comme elle le lui demande. Kaif avait des tonnes de questions qui lui venaient en tête. Pourquoi se comportait elle comme une noble ? Pourquoi se promenait elle dans la chambre comme si c’était la sienne ? Alors qu’il choisissait ce qu’il allait demander en premier, elle ne tarda pas à répondre avant qu’il n’ait pu dire quoique ce soit. Elle avait très bien compris qu’elle allait devoir s’expliquer et que cette situation était plus que louche. Et là, on lui apprend qu’Aislinn est en train de pourrir sous l’océan. Hein ? Quoi ? Depuis combien de temps était-elle morte ? Est-ce que ça voulait dire qu’elle avait été assassinée ? Par qui ? Pourquoi ? Et ça n’expliquait pas pourquoi le serviteur venait d’appeler sa collègue Madame la Comtesse.« Attends, chaque chose en son temps. Qui l’as tuée ? Et comment ça se fait que tout le monde parle encore de ses fiançailles si elle est morte ? A moins que... » Il avait la réponse rien qu’en réfléchissant un peu. Si les gens parlaient encore de son futur mariage, c’est sûrement parce que la servante avait pris la place de la Lady. Alors là… il ne comptait pas lui dire ce qu’il comptait faire. Parce qu’il ne savait pas du tout. Kaif avait prévu qu’elle pourrait ne pas être là, mais il n’aurait jamais pu prévoir qu’elle serait déjà morte. Pourtant, il ressentait du soulagement bien plus que de la déception. Putain, elle était enfin hors de sa vie pour toujours. Kaif s’arrêta de parler une petite seconde, prenant conscience de la chose. Petit sourire incontrôlable avant de revenir sur terre. Qu’est ce qu’il comptait faire ? La question était plutôt qu’est ce qu’elle était en train de faire. Tout cela paraissait de plus en plus clair en y réfléchissant un peu. Sa mentalité de pirate voyait très bien ce qu’elle aurait à gagner à se faire passer pour Aislinn. C’était un plan digne d’une femme ingénieuse. « C’est pour ça que tu te fais passer pour elle ? Pour épouser le Roi ? » Si c’était ça, c’était plutôt un plan génial. L’opportunité du siècle même. Mentir pour arriver au sommet. Est-ce qu’elle voulait tuer le Roi aussi ? Ca aurait été encore plus cool. Trop de pensées se bousculaient dans sa tête. Trop de possibilités. Kaif voulait tout savoir. Les histoires de complots, ça lui plaisait bien. Et si elle avait tué  Aislinn comme il se l'imaginait, il lui devait des remerciements. Elle lui avait épargné de devoir revoir son visage, et prit les risques à sa place. Parce que Kaif n'aurait pas eu envie de se faire arrêter pour avoir tué la future femme du Roi. Mais voilà qu'il se retrouvait dans une situation des plus intéressantes. Si sa théorie était juste, la servante et lui allaient bien s'entendre. Si elle voulait piéger le Roi et qu'elle avait manigancé tout ça, il se devait d'être allié avec une femme pareille. C'était trop beau pour être vrai. Et pour un pirate, Royauté ne voulait dire qu’une chose... il y avait de grandes richesses à la clé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 81

depuis le : 02/01/2018
age : 30 ans
métier : arnaqueuse
statut & orientation : hétéro et fiancée


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Sam 13 Jan - 20:26

Finalement je pense que ma soirée n’allait pas être de tout repos. Une fois que j’avais réussi à faire disparaitre Gaston, le serviteur et que je me retrouvais avec Kaif à nouveau dans ma chambre, je m’installais tranquillement. Je m’étais attendu à ce que cela prenne du temps pour qu’il se réalise ce qui était en train de se passer dans cette maison… Alors je laissais le temps faire son œuvre, sachant parfaitement que de toute manière je ne pouvais pas éviter la réalité. Pas avec quelqu’un qui savait à quoi notre ancienne maitresse avait ressembler. Je souris lorsque subitement la petite bougie dans son cerveau venait de s’allumer. Par contre, voilà que cela fut à mon tour d’être surprise. « Hein ? Quoi ? Le roi ? Qu’est-ce qu’il vient faire dans cette histoire ? » Je n’avais pas dit que j’allais épouser le roi. Aislinn Lightindale allait épouser un noble. Pourquoi il parlait de roi ? « Aislinn va se marier, certes. Et que je compte sur ce mariage. Mais c’est avec un noble au nom de Ronan… Ronan de Brise-Air. » Petit « de » donc cela voulait dire des châteaux, et de la richesse non ? En tout cas, l’ancienne Aislinn avait été très contente avec ce mariage, alors cela ne devait pas être si terrible que ca.

Je ne pus m’empêcher de sourire face à la tête du petit esclave. D’ailleurs… « T’es toujours esclave ? » Ca serait stupide de sa part d’être ici en tant qu’esclave. D’ailleurs c’était stupide de vouloir tuer quelqu’un à la hache… « Tu ne pensais quand même pas que j’avais envie de vouloir la servir jusqu’à mes soixante ans, et qu’elle m’aurait jeté à la rue telle un vieux chien ? Cela fait des années que j’observe sa manière d’être, que j’apprends toutes ces choses qui lui ont pris toute son adolescence à apprendre… Et quand ce fameux Ronan lui a demandé sa main, et que je me suis réalisé qu’ils ne se sont jamais vu. Que personne savait à quoi pouvait bien ressembler Aislinn… j’y ai vu une chance en or. » Et qu’il me dise surtout pas que c’était une mauvaise chose, car lui il voulait simplement la tuer par vengeance. « Bien sure… je n’aurais pas cru qu’un ancien esclave allait vouloir la tuer… » En d’autre termes… je voulais bien savoir si il comptait me dénoncer. Même si j’allais m’en sortir, car qui pourrait bien le croire ? Je n’oserais pas aller jusqu’au bout de mon plan. Il ne fonctionnerait que si personne ait un quelconque soupcon… et je ne savais pas si je pouvais faire confiance à ce Kaif. Oh certes il détestait Aislinn mais… mais je pourrais en faire un allié ? « Si ce que tu dis est vrai et que je vais réellement donc épouser le … roi… cela veut dire que tu parles à ta future reine… » OOooh j’aimais bien cette idée. Reine Tamira… Non Reine Aislinn. Peu importe le nom. C’était moi. JE allais devenir reine !! Mmm redescends deux minutes sur terre. « Ca pourrait être dans ton avantage de connaître la reine… » Allé il n’était pas stupide et je savais très bien qu’il savait ou je voulais en venir. Que voulait-il ? Car du chantage… Ah non je n’aimais pas ca. Alors autant jouer carte sur table. Je pourrais l’aider et il pourrait m’aider également… Après tout il semblait en savoir plus que moi sur le roi et sa famille.

_________________
nothing is what it seems
Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 47

depuis le : 09/01/2018
age : 23
métier : Pirate
statut & orientation : Homosexuel & Coeur prit


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Sam 13 Jan - 23:35

Pas possible. Elle ne semblait même pas au courant que c’est le Roi qu’elle était censée épouser. Cette histoire devenait de plus en plus intéressante. Elle s’était lancée là dedans à l’aveuglette, sans savoir dans quoi elle s’embarquait ? Plutôt courageux. Les mariages arrangés, c’était la plaie de ce monde. Kaif savait ce que ça faisait de ne pas avoir la liberté de choisir, et jamais il ne se serait mis dans cette situation volontairement. Surtout si il avait été une femme. Les hommes prenaient ce qu’ils voulaient, et elle prenait le risque d’être piégée pour toujours. Est-ce qu’elle réalisait qu’elle allait devoir produire des héritiers et coucher avec un homme qu’elle n’aimerait sûrement pas ? Ou est-ce qu’elle comptait le tuer avant qu’il ne puisse la toucher ? On n’échappait pas au Roi aussi facilement dans tous les cas. Elle prenait un risque conséquent avec ce petit jeu. Mais clairement, elle n’avait pas prévu que son futur époux allait être quelqu’un d’aussi important, ce qui amusait beaucoup Kaif. « Ronan de Brise-Air, c’est le Roi. Tout le monde le sait. » L’expression sur son visage valait le coup d’être vue. Elle ne faisait vraiment pas semblant. « Comment tu peux ne pas savoir ça ? Tu habitais dans une grotte ? » Le monde de la noblesse et de la Royauté changeait vite à Brise-Air, et elle n’avait peut-être pas été là depuis longtemps. Mais tout de même. Quelle genre d’arnaqueuse ne sait même pas qui elle est censée arnaquer ? Et surtout, si elle était en manque d’informations, peut-être qu’il allait pouvoir se rendre utile. Une alliance entre lui et une future Reine, ça serait la meilleure chose qui pouvait lui arriver. Et ça serait une belle revanche sur la première partie de sa vie. Bien plus extraordinaire que de tuer la Lady. Aider quelqu’un à prendre sa place… et gagner les faveurs du pouvoir, ça le dépassait presque. C’était mieux que tous les raids pirates, et surtout, il n’y avait que lui qui était au courant. Lui, et cette servante. D’ailleurs, il n’arrivait toujours pas à retrouver son nom. Un truc qui finissait par A. Samira… Alina… non. Il finirait bien par s’en rappeler. Elle semblait se rappeler de lui dans tous les cas, alors peut-être qu’ils allaient trouver un accord, au nom du bon vieux temps. « Non je ne suis plus esclave depuis quatre ans... L’équipage qui m’a acheté a fini par m’offrir ma liberté, et je suis resté avec eux depuis. » C’était bien la seule chose dont il était fier. Car sa liberté avait été gagnée par des années de dur labeur. C’était lui qui avait pu choisir son destin pour une fois. Il devait sa vie à cet équipage, à tous ces hommes qui l’avaient acceptés comme l’un des leurs, sans le traiter comme de la marchandise. La servante, ou plutôt, la future Reine, avait bien préparé son coup. Malgré son manque d’information sur son futur époux, elle semblait avoir réussi à trouver ses marques, et avait observé la Lady assez longtemps pour pouvoir l’égaler. Kaif était impressionné. Un plan pareil, c’était beaucoup de préparations, et beaucoup de patience. Le mensonge était un art qui pouvait ouvrir de grandes et belles portes, la preuve. Elle lui parlait de sa démarche, et Kaif ne put qu’acquiescer d’un air approbateur. C’était pour sur une occasion en or. Et de l’or, il allait y en avoir des tonnes si elle réussissait.   « Je te dis la vérité oui… et je pense que nous avons la même idée en tête. Maintenant qu’elle est morte, pourquoi ne pas en profiter. Je connais bien la ville, je connais bien cette maison, et je connaissais Aislinn. Je pense pouvoir t’être utile... » Un pirate n’allait pas aller dénoncer quelqu’un dans l’illégalité. Un pirate allait toujours essayer d’en retirer quelque chose, ou allait simplement fermer les yeux et faire comme s’il ne savait rien. Restais à savoir si elle était sérieuse et qu’elle était vraiment prête à lui faire une offre, ou si elle voulait juste qu’il garde son secret sans rien en échange. « C’est quoi ton vrai nom ? Je n’arrive pas à m’en rappeller. » Kaif comptait garder son secret et continuer à l’appeler Aislinn si elle acceptait son aide. Mais il voulait tout de même savoir qui elle était vraiment, il ne ferait pas l’erreur de se lancer là dedans sans être sûr qu'elle n'allait pas se servir de lui. Cette occasion était trop belle pour qu'il laisse passer ça, et il se préparait à tout faire pour développer une confiance mutuelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 81

depuis le : 02/01/2018
age : 30 ans
métier : arnaqueuse
statut & orientation : hétéro et fiancée


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Dim 14 Jan - 11:48

Ah…” Je n’étais plus capable de sortir un autre son de ma bouche. J’étais bien trop surprise par l’annonce qu’il venait de me faire. Le roi.. LE roi ? C’était bien cela qu’il venait de me dire ? D’un côté je sentais déjà l’excitation monter. J’allais être reine ! Mais de l’autre côté ma matière grise s’était mise en alerte. Je n’étais pas préparé à la Cour royale. Je ne m’étais pas préparé à affronter un roi, encore moins à en mener un par le bout de son nez ! Un comte oui.. .Ma foi ils ne sont pas si différents que d’autres hommes. Mais le roi… Ouf c’était matière bien plus lourd… « J’étais sur le comté de Lightindale, au-dessus des mers et des terres interdites… Alors franchement ce qui se passe de ce côté du monde… cela ne m’intéressait pas. » D’ailleurs maintenant je compris plus pourquoi ce Ronan voulait épouser la comtesse de Lightindale… C’était un moyen pour agrandir son royaume. Bien joué… Mais cette révélation signifiait que j’allais devoir m’imaginer des scenario différents… Mmm j’avais même pas une robe digne d’une reine dans cette garde-robe ! Mais il était trop tard pour faire appel à des couturiers, demain j’allais à la cour, et donc faire la rencontre de ce roi… Mmm, bien il n’était plus esclave, mais pirate. Il avait donc plus de ressources que moi. Ca pouvait servir.

Oui, visiblement on pensait à la même chose. Mais comment pouvoir lui faire confiance ? Ah il était déjà bien trop tard pour ca. Il connaissait la vérité et il pouvait déjà apercevoir le futur. Je devais bien me fier à lui, je n’avais pas beaucoup de choix. « Tamira. Mais pour le restant de nos vies, cela sera Aislinn… » Oui, jamais il ne pourrait prononcer mon vrai nom. Qu’il continue toujours à m’appeler Aislinn, que cela devienne une habitude, c’est préférable et le risque est moins grande de se faire attraper pour mon mensonge. « Certes… je pourrais utiliser un formateur discret… Mais en retour tu souhaites quoi ? « de l’or de la richesse, un titre, des terres… ou tout simplement un peu d’aide pour l’éviter d’aller en prison pour ses actes de piraterie ? Il y avait bien des choses qu’une personne pouvait espérer obtenir d’une future reine. Au final, même si je devrais être inquiéte, je me rendis compte que j’étais plutôt heureuse. J’allais devenir Reine ! De la fille qui grandit dans un marais voilà qu’elle allait devenir reine ! j’éclate de rire, je ne pouvais simplement pas me faire à cette idée. « Reine… Je vais être reine. Bon il faut fêter ca ! Tu bois quoi ? « Je m’étais relevé et m’étais avancé vers l’armoire à alcools. Oh oui, il fallait au moins trinquer à ca ! « Et puis tu vas pouvoir me raconter tout ce que tu sais sur le roi. Son âge… ce qu’il aime.. Bref tout ce que tu sais. » Chaque petite information pouvait m’aider.

_________________
nothing is what it seems
Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 47

depuis le : 09/01/2018
age : 23
métier : Pirate
statut & orientation : Homosexuel & Coeur prit


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Lun 15 Jan - 17:00

Alors comme ça, Tamira avait habité loin d’ici, ce qui expliquait pourquoi elle ne connaissait pas le nom du Roi. C’était une bonne chose, ça voulait dire que personne ou presque ne risquait de la reconnaître. Alors c’était décidé. Kaif comptait bien tout faire pour l’aider à accéder au trône, prêt à écarter ou tuer toute personne qui se mettait dans leur chemin. Et elle avait de la chance d’être tombée sur quelqu’un de loyal qui n’allait pas essayer de se servir d’elle. Un autre pirate en aurait profité pour lui faire du chantage, mais pas lui. Lui préférait s’associer et gagner quelque chose sans avoir à trahir ses semblables. Il avait prit l’habitude de la camaraderie pirate et de travailler en groupe, et savait qu’on était toujours plus fort dès qu’on s’alliait à la bonne personne. Et clairement, il venait de tomber sur la personne parfaite pour ça. Elle avait tout à y gagner, et rien à perdre. Comme lui. Aislinn avait déjà fait le plus dur. Elle s’était établie en tant que Comtesse, avait récupéré des nouveaux serviteurs et le domicile qui lui était attitré. Il ne restait plus qu’à séduire le Roi, et vu qu’elle était très jolie, ça n’allait pas être difficile. « Ne t’inquiète pas, je t’appellerais toujours Aislinn, c’était juste pour savoir.» Il fallait bien avoir le plus d’informations possibles pour ne pas avoir de mauvaise surprise, et Tamira, enfin, Aislinn, était d’accord avec lui. Kaif ne savait pas encore ce qu’il pouvait retirer de tout ça en dehors de l’argent. Mais l’argent ça lui allait très bien. Ca pouvait être l’occasion de s’acheter un bout de terrain, une maison, un petit lieu rien qu’a lui. Chose qu’il n’avait jamais eu. Actuellement, il dormait sur le bateau, et ça lui allait tant qu’il était encore jeune et en bonne santé. Mais un jour, Kaif serait vieux, et il ne voulait pas être comme les personnes âgées qui erraient dans les rues, sans argent ou endroit ou aller. Avoir son chez lui, c’était un joli rêve qui pouvait devenir réalité. Et si ce bonheur arrivait grâce à la mort de la Lady, c’était encore mieux. Ca montrait qu’il n’y avait pas de hasard et que tout était lié d’une façon ou d’une autre. S’il y a bien une chose qu’il voulait, c’était la sécurité. « Un peu d’argent de temps en temps en attendant que tu sois Reine, ça m’ira très bien… et une fois que tu seras sur le trône, si tu peux m’aider à avoir une maison à moi… je n'en demanderai pas plus. » Kaif n’était pas du genre à abuser de la générosité des autres. Lui ne visait pas la richesse extrême. Il voulait juste vivre sa petite vie tranquille sans avoir peur de finir à la rue. Bien sûr, il y aurait sûrement d’autres avantages à connaître la future Reine de Brise-Air. Mais pour l’instant, il n’avait pas de demande bien compliquée à satisfaire. Il préférait apprendre à la connaître et voir si cette petite alliance pourrait se transformer en amitié. Qui sait ! Aislinn semblait sur la même longueur d’onde et ne tarda pas à lui proposer un verre pour fêter ça. Kaif ne refusait jamais lorsqu’il s’agissait d’alcool. C’était un petit plaisir indéniable, surtout l’hiver. Il savait que son ami l’attendait toujours dehors, mais tant pis : lorsqu’il entendrait ce qu’il venait de se passer, il comprendrait bien que ça valait la peine d’être patient. Kaif fit un grand sourire à Aislinn. « Allez, fêtons ça, je te suis ! » Ah comme c’était plaisant de pouvoir communiquer aussi facilement. Peut-être parce qu’elle avait été servante et qu’ils se comprenaient. Ou peut-être pour une autre raison. Kaif alla regarder le placard à alcool, trop curieux. Il y avait une multitude de bouteilles, bien plus qu’il n’avait l’habitude de voir. Le rêve ! Impatient de voir ce qu’elle allait choisir de servir, il alla s’asseoir sur une petite chaise, se laissant tomber confortablement en attendant un verre. Il était temps de lui montrer qu’il était utile et qu’il avait des informations à partager. Kaif n’était qu’un petit pirate et n’avait jamais traîné avec les Nobles, mais il écoutait les histoires et rumeurs dans les tavernes et au port. Il réfléchit un peu. Qu’est ce qui pouvait bien être essentiel à savoir sur ce bon Roi ?   « Le Roi a 51 ans, il a connu beaucoup de tragédies… son fils a été assassiné, sa première femme s’est suicidée, sûrement à cause de ça. Quoi d’autre… il a un frère, il a eu trois autres enfants qui sont des bâtards... Un garçon et deux filles. Ce qui veut dire que si vous avez des enfants, ils seront les seuls héritiers… » D’ailleurs, est ce qu’elle voulait avoir des enfants avec lui ? Ou est-ce qu’elle voulait juste sa richesse ? « Qu’est ce que tu en penses ? Tu serais prête à faire des enfants si c’est ce qu’il attend de toi ? » Dieu merci il n’aurait jamais à vivre ça. Devoir satisfaire les envies des hommes et leur besoin de descendance. « Je ne sais pas ce qu’il aime à part ses enfants. Mais je dirais que c’est un bon Roi dans l’ensemble, il n’a pas l’air trop tyrannique… mais méfie toi quand même. » Kaif allait devoir aller chercher plus d’informations sur la personnalité du Roi. Mais Aislinn ne tarderait pas à en savoir plus que lui. « D’ailleurs, quand vas tu le rencontrer ? » Et dire qu’elle allait pouvoir se pointer au château comme si de rien était. Elle allait pouvoir voir ce que beaucoup rêvait de découvrir : la Royauté, le luxe, la Cour…

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 81

depuis le : 02/01/2018
age : 30 ans
métier : arnaqueuse
statut & orientation : hétéro et fiancée


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Lun 15 Jan - 18:12

De l’argent et une maison? J’arque un sourcil. « Une maison ? » J’accepte. C’était plus que raisonnable et puis de toute manière avais-je réellement le choix ? Mais maintenant il fallait fêter que la petite fille du marais allait devenir reine. Jamais j’aurais cru que mes talents de comédienne allait m’amener aussi loin. Je souris. Oui, j’étais plutôt fière de moi-même et cela malgré la petite voix qui était en alerte. Ah je n’étais pas stupide, je savais parfaitement que j’allais passer une nuit blanche à me créer des souvenirs, à m’inventer des histoires. Mais pour l’heure cela pouvait attendre un peu. Il fallait d’abord fêter cela. Je pris deux verres, et prit la première bouteille qui me tombait sous la main… Mmm du whisky mélangé au miel… ça ne doit pas être mauvais. Je nous servis et lui apporte son verre avant de m’installer à ses côtés et de l’écouter parler du roi.

Mmm cinquante-et-un… il pourrait quasi être mon père quoi. Bon d’accord information suivante, fils assassiné. qui l’as tué ? » Est-ce que j’allais devoir craindre pour ma vie ? Avait-il beaucoup d’ennemis ? Sa première femme s’était tuée et bien sûr plein de batards. Mmm cela ne me surprenait guère, ces hommes… Donc plus d’héritier en vie. « Et je dois me méfier de ces batards ? » Est-ce que j’allais me retrouver avec le rôle de la mauvaise belle-mère sur le dos ? Il y avait plein de choses à laquelle je ne m’étais pas attendu. Si cela avait été un comte, comme j’aurais cru au début, la question d’enfants auraient encore pu attendre. J’aurais pu le mener un bout par le nez par contre le roi… oui, il était claire qu’il voudrait le plus vite possible un héritier…Je pris une gorgée de mon verre avant de répondre. « Je ne sais pas… C’est tentant de savoir qu’un jour ça serait mon fils qui règnerait sur un royaume.. surtout quand on sait que j’ai grandi dans le marais… » Oui, c’était assez marrant même. Mais c’était un scenario auxquelles je ne m’étais pas préparée donc difficile. « Je sais pas… la nuit de noces, il est cependant claire que je vais pas savoir garder les jambes fermés… « Mais on n’y était pas encore. Fallait d’abord ne pas décevoir ce roi. « Physiquement parlé, il est comment ? Gros, mince… « Oui, car si je devais me retrouver devant un gros lard de 51 ans… autant que je le sache à l’avance car les sentiments sont plus faciles à dévoiler lorsqu’on sait à quoi s’attendre. Un bon roi. D’accord c’était déjà quelque chose de positif. Pour le reste, je présume que j’allais bien vite voir… « Demain… d’ailleurs à partir de demain je logerais au château… donc si tu as des informations qui pourraient m’aider, il faudrait qu’on trouve un moyen de communiquer ou de se voir. » Je pouvais difficilement inviter un pirate au château. Pas sure que cela puisse plaire à mon futur époux.

_________________
nothing is what it seems
Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 47

depuis le : 09/01/2018
age : 23
métier : Pirate
statut & orientation : Homosexuel & Coeur prit


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Mar 16 Jan - 0:52

Personne ne savait vraiment qui avait tué le fils du Roi. Mais tout le monde connaissait les différentes rumeurs qui tournaient en ville. Kaif avait essayé de faire la part des choses, mais préférait laisser Aislinn faire de même. Alors, il lui dirait tout ce qu’il sait. « Son fils a été tué par la femme qu’il avait épousé. Il y a beaucoup de rumeurs de complots, certains pensent que le bâtard du Roi l’a aidée… » Mais de là à dire qu’elle devait se méfier d’eux, non. Si un assassinat se profilait, se serait plutôt sur le Roi. Aislinn serait à priori en sécurité. Et la meurtrière ne risquait pas de pouvoir revenir à la cour. « Pour ma part, je pense que c’était juste une histoire de famille et d’épouse insatisfaite. Je ne pense pas que tu sois en danger.» Mais s’il y avait vraiment eu une manigance pour tuer le prince héritier, elle allait devoir rester sur ses gardes le jour où elle serait enceinte. Si ça arrivait. Encore fallait il qu’elle ait un fils. Et ces choses là étaient impossibles à maîtriser. Bon, elle comptait coucher avec le Roi, c’était déjà bon signe. Ca allait lui apporter beaucoup de faveurs et de pouvoir de le contenter. En espérant qu’il ne soit pas trop dur à contenter. Après tout, c’était un Roi. Ce n’était pas n’importe qui. Et il aurait pu avoir toutes les femmes du royaume en claquant des doigts. Alors elle avait intérêt à être à la hauteur. Aislinn voulait tout de même savoir le physique qu’il avait pour savoir à quoi s’attendre, et Kaif aimait les hommes plus proches de son âge à lui alors, il hésita un instant sur comment décrire le Roi. Il n’était pas extrêmement beau à ses yeux, il était même plutôt banal. Charismatique certes, mais lui aurait sûrement du fermer les yeux pour l’embrasser ou le toucher. Tous les goûts sont dans la nature il parait, alors peut-être qu’elle le trouverait beau. Difficile à dire. Après tout, elle était là pour son argent et son statut, pas pour son physique. C’était ça les mariages arrangés, pas de place pour l’amour ou le plaisir, en théorie. C’était un peu une autre forme de prostitution. « Il est un peu plus petit que moi, mais reste grand, environ 1m80. Il est fin, il a une barbe… » Non il n’allait pas lui dire qu’il était beau. C’était un peu trop gentil. Mais il n’était pas moche non plus. « Sans dire qu’il est bel homme, je dirais qu’il n’est pas repoussant. » Elle devait se dire qu’un homme était mal placé pour juger le physique d’un autre, mais Aislinn ne connaissait pas encore la sexualité de Kaif. Comme il n’avait jamais eu honte de ça, il n’hésita donc pas à justifier son avis. « Et j’aime les hommes, donc je ne pense pas être trop à côté de la plaque. » Ainsi, elle ne tarderait pas à le rencontrer et à juger par elle même. Kaif avait eu de la chance d’être venu ce soir là. A un jour près, il serait passé à côté de la plus belle opportunité de sa vie. Ouf ! Et dire qu’elle allait vivre dans un Château. Lui avait toujours rêvé de voir à quoi ça ressemblait à l’intérieur. Et peut-être qu’un jour, il en aurait l’occasion. Tous ses espoirs reposaient sur les talents de sa nouvelle amie. D’ailleurs, ils allaient effectivement devoir trouver comment se voir sans attirer l’attention. Kaif avait déjà des petites idées là dessus. L’avantage d’avoir été esclave, c’est qu’on pouvait demander des services à ceux qui l’étaient encore. Et il y avait pas mal d’esclaves qui avaient accès au château, alors ça ne devait pas être trop difficile de faire passer un message à la Reine, ou à ses futurs suivantes. « Je trouverais un moyen, j’ai quelques contacts par ci par là… » Puis bon, il y avait une maison à la clé, alors Kaif était plus que motivé. Aislinn ne tarderait pas à avoir beaucoup plus d’informations sans son aide, mais si quelque chose se passait à Brise-Air, il la tiendrait au courant d’une façon ou d’une autre. En attendant, Kaif était super excité pour Aislinn. Elle allait vivre une vie géniale à partir du lendemain, il en était sûr. « J’arrive pas à y croire. Tu as tellement de chance. Tu as grandi dans un marais et tu vas finir dans un Château. Et j’aurai jamais cru qu’un jour je pourrais dire que je connais la Reine. » Enfin bon, il ne comptait pas dire ça à tout le monde. Mais il pouvait se le dire à lui même, dans sa tête, discrètement. C’était la grande classe.   « Enfin, tu vois ce que je veux dire. Je ne vais pas le crier sur les toits. » Ca serait son petit secret. Même s’il comptait le partager avec son ami. Il savait aussi qu’il pouvait lui faire confiance. Pourtant, il se garda bien de dire ça à Aislinn, histoire de ne pas lui faire peur. Il valait mieux qu’elle soit décontractée et concentrée sur le rôle qu’elle avait à jouer. Son boulot à lui, ce serait de lui rendre la tâche la plus facile possible. Picolant son petit verre de whisky, Kaif s’imaginait la vie qu’Aislinn allait avoir, et il était un peu jaloux.
« Tu sais ce que tu vas mettre comme vêtements ? » Les premières impressions étaient sûrement importantes à la Cour du roi, alors Kaif voulait s’assurer qu’elle était vraiment prête. Parce que sa beauté ne suffirait peut-être pas à faire succomber un homme qui pouvait avoir qui il voulait, quand il voulait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 81

depuis le : 02/01/2018
age : 30 ans
métier : arnaqueuse
statut & orientation : hétéro et fiancée


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Mar 16 Jan - 17:23

Je notais les informations que Kaif me donnait dans un petit coin de ma tête. D’accord, il faudrait quand même que je fasse ma propre opinion sur la famille et l’entourage du roi. Mais maintenant je voulais savoir à quoi m’attendre au juste. Car oui, après tout j’allais me marier à un homme que je n’avais jamais vu. Je voulais quand même savoir à quoi m’attendre. J’écoutais attentivement Kaif, et sourit lorsque ce dernier parlait ouvertement de sa sexualité. « Si tu pourrais néanmoins savoir ce que le Roi aime… le genre de vin, le genre de femme, son style de musique… Bref tout qui pourrait attirer ses bonnes grâces sur ma personne. » Oui, fallait trouver des choses qu’il aimait et que je pouvais donc apprécier ou faire semblant d’apprécier… je ne sais pas encore quelle carte j’allais devoir jouer. C’était un peu à voir. Fallait que j’ai l’homme en face de moi, pour pouvoir réellement dire si j’allais devoir jouer 24h sur 24 la comédie ou si j’allais pouvoir glisser des traits de Tamira dans le personnage d’Aislinn. Car après tout, Aislinn n’était qu’une peste. Personne ne pourrait aimer telle personne, alors je ne devais surtout pas tenter de ressembler à cette bonne femme. Non, je devais simplement agir comme son titre et son nom le souhaite. Niveau caractère je pouvais créer la plus merveilleuse créature que je voulais.

Je ris doucement alors que je porte mon verre à mes lèvres. « Mmm on dirait que tu es jaloux. » Oui, j’étais chanceuse, mais cela demandait aussi beaucoup de courage et surtout une grande manipulation. Mais pour le moment je ne voulais pas penser à tous les risques que je pouvais bien encourir. Là je voulais simplement penser aux bonheurs et plaisirs qui m’attendaient. « Oui, j’avoue que j’ai toujours du mal à y croire … c’était déjà difficile à imaginer lorsque je pensais épouser un comte mais maintenant le roi… c’est simplement de la vraie folie. » Ah et puis il faut parfois bien faire des sacrifices, si pour moi cela voulait dire embrasser et coucher avec quelqu’un que je n’aimais pas réellement… aah je présume que la moitié de la populace doit bien faire cela. Des mariages arrangés il y en a tellement… Au moins moi j’y avais tout à gagné et je le faisais de mon propre grés. Je dépose mon verre et m’approche de la garde-robe. « Mmm alors je voulais d’abord mettre l’argenté… mais au fond je la trouve fort kitch… puis je me suis dit la rouge… mais là encore je me dis que si je rougis rien qu’un peu… je serais plus une tomate qu’autre chose… Alors finalement j’ai opté pour la bleue claire. Je trouve qu’elle n’est pas trop flamboyante mais élégante malgré tout et puis elle fait ressortir mon regard. » Je pose mon regard sur lui. « Qu’en penses-tu ? »

_________________
nothing is what it seems
Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 47

depuis le : 09/01/2018
age : 23
métier : Pirate
statut & orientation : Homosexuel & Coeur prit


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Ven 19 Jan - 0:35

Kaif regardait Aislinn d’un air amusé. Le vin qu’il buvait ? Le style de musique ? Comment il était censé savoir ça ? Est-ce qu’il avait l’air de traîner à la cour et d’être pote avec le Roi de Brise-Air ? Tu parles, il n’aurait pas pu s’approcher du Château sans être éloigné par des gardes le plus rapidement possible. Si elle voulait s’attirer les bonnes grâces du Roi, il y avait la façon la plus rapide du monde : le sexe. Ca allait lui faire oublier tout le reste. A moins qu’il n’ait des goûts bizarres ou compliqués, elle n’aurait pas trop de problèmes pour lui plaire. Faire semblant, c'était son talent, non? Ou il suffisait de faire la Dame noble qui n'avait pas à se soucier de trivialités.
Ou la Dame timide qui n'osait pas trop parler. « Je pense que tu auras assez de serviteurs pour s’occuper du vin et de la musique à ta place. Et pour le reste, si le Roi est un homme comme un autre, le sexe et la flatterie, c’est toujours la solution la plus efficace. » Kaif n’avait pas besoin de lui dire d’être charmante, souriante, ou attirante. Elle n’allait pas avoir de problèmes avec tout ça. Ni avec le sexe d’ailleurs, mais bon, elle voulait une réponse, et il n’en avait pas de plus intelligente.  « Bien sur que je suis jaloux. Tu vas vivre le rêve de beaucoup de monde. » La vie de Reine devait d’ailleurs être beaucoup plus difficile que ce qu’on pensait, mais il n’y avait aucun moyen de le savoir. De loin en tout cas, ça avait l’air d’être idéal. L’argent, la protection, le calme. Kaif réalisa qu’il n’avait jamais eu de placard. Et jamais eu assez de vêtements pour en remplir un. Et voilà que Aislinn lui montrait tous les choix qu’elle avait. Y’a pas à dire, ça devait être compliqué d’être une femme. Tant de robes, de corsets, de parures. Et puis, ça n’avait pas l’air très confortable. Lui qui essayait de se rendre utile, il réalisait qu’il n’y connaissait rien. D’ailleurs, il n’était même pas attiré par les femmes, alors comment pouvait il savoir ce qui irait le mieux ? Il avait raté une occasion de se taire et se sentait bête. «  Euh… ouai, la bleue a l’air très bien. » Les regards de Kaif et Aislinn se croisent, et elle voit très bien dans son regard qu’il est perdu et qu’il ne lui seras pas très utile sur ce coup là. Sourires. «  Haha. Désolé, je ne sais pas pourquoi j’ai cru avoir un avis à donner sur des robes. » Elle s’en était sortie jusqu’à présent, et il valait mieux lui faire confiance pour les histoires de femmes. Finissant sa coupe d’une traite, Kaif cherchait quelles informations il pourrait bien aller chercher pour aider Aislinn. Mais il ne fallait pas tarder, ou son ami qui l’attendait allait s’inquiéter et venir à la rescousse. Et ce n’était pas le moment de réveiller les serviteurs et de tout gâcher. Et il ne voulait pas les présenter, pas tout de suite. Tout ça était encore trop nouveau et trop imprévisible. Kaif ne voulait pas mêler quelqu'un d'autre à la discussion. Il voulait tout analyser, réfléchir aux possibilités, et surtout, voir comment Aislinn fonctionnait. Mais tout ça serait pour plus tard. Il allait devoir lui faire confiance et voir comment sa rencontre avec le Roi allait se passer. Patience, patience. «  Je ne vais pas tarder à te laisser. J’ai un ami qui m’attend dehors et qui ne vas pas tarder à s’inquiéter. Et Si tu rencontres le Roi bientôt, il vaut mieux avoir l’air reposée. » Kaif pose le verre vide et se prépare à repartir dans l’obscurité. Il lui laisse tout de même le temps de lui poser d'autres questions, si elle en a encore en tête. Tant qu'elle ne voulait pas connaître le parfum du roi, ou sa couleur préféré. Parce qu'elle allait attendre longtemps. Et même si Kaif avait sa petite idée sur comment avoir accès à toutes ces informations, elle allait devoir être patiente et faire sa propre petite enquête. La balle était dans son camp. «  Merci pour le verre. Attend toi à recevoir un message dès que j’aurai des informations utiles. En attendant Je te souhaite bonne chance pour demain. » Lui allait bien dormir cette nuit. L'horizon semblait enfin plus clair. Peut-être qu'en fin de compte, il la vie n'était pas si injuste si les serviteurs et les esclaves accédaient discrètement au pouvoir....

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
messages : 81

depuis le : 02/01/2018
age : 30 ans
métier : arnaqueuse
statut & orientation : hétéro et fiancée


MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   Ven 19 Jan - 13:56

Oui, certes je n’allais devoir m’occuper de servir le roi. Mais je voulais quand même savoir les gouts qu’il avait. Mais je présume que j’allais devoir le découvrir par moi-même… Comme bien d’autres choses. Je souris lorsque Kaif me donne un conseil. La flatterie et le sexe… mouais c’était un conseil en or lorsqu’on sait que la majorité des hommes fonctionnent de ce manière. « Mmm tu ne penses pas qu’un roi a déjà beaucoup de gens qui lui disent qu’il est intelligent, fort et tout ce qu’il vent entendre ? » Ça devait même être lassant d’entendre tous ces gens dire des flatteries sans réellement savoir si ils étaient sérieux ou pas. « Quant au sexe… on verra, mais ce n’est pas le premier atout que j’aimerais utiliser. » Non une fois qu’on a donné, on est obligé de redonner et puis si physiquement il ne me plaisait pas bah… ca risquait de ne pas être si facile. Certes j’étais actrice… mais pas prostituée…. Même si j’imagine que dans ce cas la ligne allait devenir plus fine entre ces deux métiers. Oui, j’allais vivre un conte de fée… enfin on verra bien. Je présume que cela n’allait pas être aussi facile qu’on peut penser à premières vues. Par contre lorsqu’on parlait des robes, je voyais bien vite qu’il n’avait aucune idée de quoi il parlait. Et je ris doucement tout en secouant la tête. Aah ces hommes.

« Merci et… sois prudent.. si je perds ma tête parce que tu n’auras pas su tenir ta langue. Je m’assurais que ma tête n’est pas la seule à rouler. » Sourire mais je pensais mes paroles. Si le roi devait découvrir qui j’étais réellement à cause de ce pirate, il sera le premier nom que je lâchera. Car je ne serais pas la seule à tomber. Kaif ne me semblait néanmoins pas être le genre de personne à trahir quelqu’un. Mais on ne sait jamais. Et puis je préfère être claire, car au fond, nulle doute que je suis le genre de personne à perdre ma vengeance si le vent se tourne contre moi. « Bonne nuit. » Je l’observais partir puis ma main glissait sur la robe bleue… Oui demain ca allait être le grand jour.

THE END

_________________
nothing is what it seems
Pour leurrer le monde, ressemble au monde ; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It's oh so quiet ft. Aislinn   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's oh so quiet ft. Aislinn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rumpelstiltskin - All the voices in my head, will be quiet when i'm dead !
» MAC Waterproof Brow Collection for Summer 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't Cry Mercy :: ✿ don't cry mercy :: Brise-Air :: Habitations-
Sauter vers: